VACANCES ANNUELLES . DE RETOUR LE 5 DÉCEMBRE 2018.

Niché entre un escalier et une ruelle du vieux Nice, ce restaurant respire l'authenticité. L'équipe est dynamique et souriante. Un accueil souriant et 100% nissart. La cuisine concurrence volontiers celle des grands mères niçoises. Les produits sont frais et tous issus de l'agriculture biologique. Laissez vous guider par l'odeur de l'huile d'olive et l'envie de bigneta...

Sophie AgrofoglioNée en 1963 à Antibes ,nourrie par un double héritage culinaire, niçois et ligure par ses parents, tombée très tôt dans l’huile d’olive à l’instar d’Obélix et sa potion magique, elle a trouvé son équilibre et son épanouissement dans la cuisine familiale et le respect pour les produits du terroirElevée à coup de beignets d’aubergine au coulis de tomate, de pain frotté d’ail ,d’anchois et d’ huile d’olive, de truchia, de tourte de courgettes …En 1991 elle ouvre son petit restaurant A BUTEGHINNA avec Evelyne, afin de faire partager son gout pour la cuisine niçoise authentique ; très puriste elle tient à maintenir les traditions culinaires niçoises en choisissant les meilleurs produits régionaux ou encore ceux du jardin en saison.Tous les jours en cuisine, généreuse, elle continue d‘exprimer sa passion au travers de plats variés au fil des saisons.

Dans notre petite boutique,

Foin des apparences,

De grands plats se préparent

et vous venez les voir,

Tantôt heureux, tantôt sceptiques,

goûtant de-ci de-là

Fleurs, tian ou trouchia

la salade, niçoise, évidemment

Ratatouille , estocaficada,

Tantôt joyeux, plaisantant et rieurs

Tantôt réservés, ou râleurs, bavards ou silencieux,

Nous, nous faisons de notre mieux,

Avec en miroir, aussi, nos humeurs,

Avec ce grand amour, de la cuisine et de ses amateurs,

Déployant cet amour dans nos plats et douceurs,

En bref un grand Merci d'être là

supporters ou non d' A buteghinn'a

Laure

Evelyne, reine du pan bagnat les prépare tous les matins à déguster au fil des rues du Vieux Nice.

Marcelle, quant à elle, s'attelle aux gourmandises, traditionnelles ou revisitées.

En quelques mots, A Buteghinn’a, c’est du goût, des couleurs et des sourires !

Dynamiques et créatives, les « drôles de dames », comme on les appelle dans le Vieux Nice, sont nichées dans une petite boutique haute en saveurs.